Relevés des vitesses des véhicules circulant dans la commune

(07/02/2019) – Les deux radars pédagogiques installés dans la commune, permettent d’effectuer des relevés de vitesses et de les enregistrer dans les deux sens de circulation. Leur présence fait que de nombreux véhicules roulent plus sagement que par le passé.

L’exploitation de ces données montre que :

  • 80 à 90 % des véhicules respectent la vitesse maxi autorisée de 50 km/h, rue Paul Bouton en allant vers le centre du village. Ce qui est très bien. Par contre, ils ne sont plus que 57 % à la respecter en allant vers Rosnay.
  • Toujours rue Paul Bouton en allant vers Rosnay, un peu plus de 33 % des véhicules roulent à une vitesse comprise entre 50 et 60 km/h, donc un peu plus vite que la vitesse autorisée. Sur le chemin du Bémont, ils sont près de 12 % à circuler dans la même plage de vitesses vers le centre du village, et près de 15 % vers la RN31.
  • 3 à 4% des véhicules dépassent la vitesse de 60 km/h sur le chemin du Bémont. Près de 10 % dépassent cette vitesse rue Paul Bouton en allant vers Rosnay, et un peu plus de 1 % en descendant vers le centre du village.

Les enregistrements  montrent également, et c’est beaucoup plus grave, que des véhicules roulent à des  vitesses excessives, voire inadmissibles :

  • Une vitesse de 117 km/h a été relevée sur le chemin du Bémont !
  • et 125 km/h rue Paul Bouton !

Plusieurs centaines de véhicules ont dépassé la vitesse de 85 km/h sur une période d’environ 1 an !

Pour la sécurité de tous :

  • Il est demandé à chacun de respecter les différentes limitations de vitesses qui existent dans la commune.
  • Les gendarmes de la brigade de Gueux envisagent de réaliser des contrôles de vitesses. Les dépassements importants seront lourdement sanctionnés.

Pour mémoire :

  • Rouler à plus de 79 km/h pour une vitesse autorisée de 50 km/h peut entrainer une perte de 3 points sur le permis, et une amende de 135 €.
  • Rouler à plus de 100 km/h peut entrainer une perte de 6 points sur le permis, et une amende de 1 500 €. Sans parler, de la récidive qui prévoit des peines de prison, une suspension du permis de conduire et une amende pouvant aller jusqu’à 3 750 €.

 

Les commentaires sont fermés.