Vœux du maire et galette des Rois le 19 janvier 2019

La cérémonie des vœux du maire s’est déroulée cette année en présence des principales personnalités suivantes :
Aina KURIC  Députée de la 2ème circonscription, Catherine VAUTRIN Présidente de la Communauté Urbaine du Grand-Reims, Philippe SALMON Conseiller Départemental, le Capitaine de gendarmerie ORMANCEY, l’Abbé COCQUERET curé de la paroisse. Quelques maires étaient également venus en voisins, ainsi que le représentant des sapeurs-pompiers de Muizon. Une cinquantaine d’habitants du village et leurs enfants participaient à cette manifestation.

Après les discours, nous avons partagé la traditionnelle galette des rois.

Vous trouverez le discours de Patrick DAHLEM, notre maire, sous les photos de la manifestation, que vous pouvez agrandir en cliquant sur les vignettes.

.

Discours du Maire – Patrick DAHLEM :

Madame la Députée de la 2ème circonscription, Aina KURIC ;
Madame la Présidente de la Communauté Urbaine du Grand-Reims, Catherine VAUTRIN ;
Monsieur le Conseiller Départemental et Maire de Crugny, Philippe SALMON ;
Monsieur le Délégué à l’animation du Pôle Territorial de Gueux, Maire de Branscourt, Pierre LHOTTE ;
Monsieur le Maire de Muizon, Germain RENARD ;
Monsieur le Maire de Germigny, Gérard TROCMEZ ;
Monsieur le Capitaine de gendarmerie Pascal ORMANCEY ;
Monsieur l’Abbé COCQUERET, curé de la paroisse ;
Monsieur Pierre ENGELMANN Sapeurs-Pompiers à Muizon ;
Messieurs mes prédécesseurs, Jacques NIVELET, toujours présent à nos manifestations, et Jean-Claude LAMPE ;
Chères Courcelloises-Sapicaviennes, chers Courcellois-Sapicaviens, chers amis.

C’est à la fois un honneur et un plaisir pour moi de vous accueillir, au nom du Conseil Municipal, à cette traditionnelle cérémonie des vœux.

Je tiens tout particulièrement à remercier les deux corps, de la gendarmerie et des sapeurs-pompiers, présents cet après-midi, pour ce qu’ils font pour la sécurité des habitants de nos communes. Ils méritent vos applaudissements.

Je souhaite une bonne arrivée dans notre village aux nouveaux habitants qui nous ont rejoints en 2018. Je vais leur présenter les membres du Conseil Municipal qui sont avec nous cet après-midi : Jean MICHEL 1er Adjoint, Gérald MABILE 2ème adjoint, les Conseillers Jacky LESUEUR également Directeur du regroupement scolaire installé à Rosnay, Michel BACARISSE, Maurice ENGELMANN, Philippe LEVEAUX, Xavier CULEUX, ainsi que notre efficace secrétaire de mairie Fabienne DESFOSSE.

Je propose également aux nouveaux habitants présents, de bien vouloir, à leur tour, se présenter :

(Monsieur et Madame LENFANT, qui arrivent de MUIZON, Monsieur OHL qui arrive de CORMONTREUL avec son épouse et deux enfants, et Monsieur et Madame PINTAUX (qui est native de Rosnay) et leurs enfants, se présentent).

Je vous souhaite la “bonne arrivée” dans notre agréable  commune.

Notre pays traverse actuellement une crise grave sur laquelle je ne m’étendrai pas, car il s’agit là d’un problème national qui ne trouvera pas sa solution au niveau de notre Conseil Municipal. Je vous confirme simplement que je suis disposé à mettre à disposition notre salle communale, pour la réalisation d’un débat au sein de la commune. Je formule également le vœu que cette crise trouve rapidement son épilogue, pour le bien de tous.

Il est d’usage, lors de cette cérémonie des vœux, de présenter le bilan des actions engagées par le conseil municipal au cours de l’année écoulée, avant de préciser les actions qui seront menées pendant cette nouvelle année. Je n’y dérogerai donc pas. Mais je tiens au préalable à souligner que dans la gestion des ressources de la commune, en particulier en ce qui concerne les investissements, nous avons toujours optimisé l’utilisation de nos fonds propres, par la recherche systématique de toutes les subventions possibles.

Pendant l’année 2018 :

  • Concernant la population et les logements dans la commune :
  • Si 7 familles ont quitté le village, nous en avons accueilli 14 nouvelles. Nous avons enregistré 10 naissances. Nous avons eu à déplorer deux décès, Denise HOT et Laurent LAINE. Le village comprend à présent 152 résidences principales, et compte désormais près de 430 habitants permanents.
  • Le projet de construction des 34 habitations dans la zone des Larris devrait démarrer au printemps prochain, par les travaux de la voirie. 3 maisons sont en cours d’achèvement dans le quartier de Sapicourt, et 4 autres devraient encore y être construites ces prochaines années. En appliquant la moyenne des 2,8 habitants par foyer que nous constatons actuellement, et en la pondérant un peu, j’estime qu’à la fin de la commercialisation du lotissement des Larris, la commune devrait compter entre 520 et 540 habitants permanents, soit près de 6 fois la population de 1962, et près de 3 fois celle de 1990.
  • Concernant la voirie et la signalisation :
  • Nous avons créé un nouveau trottoir aux normes le long de la départementale dans le quartier de Sapicourt, dans le prolongement du trottoir déjà aménagé en 2016. Les subventions cumulées de la DETR (donc de l’état) et du Département au titre des amendes de police, représentent 53 % du montant des travaux qui s’élève à 98 000 €.
  • Nous avons également commandé deux panneaux avec le plan des rues de la commune. Ils seront installés prochainement. Le premier sera placé au niveau de l’abribus dans le quartier de Sapicourt, et le second devant la mairie. Cette commande, initialement prévue en 2017, a été un peu différée dans l’attente du tracé définitif de la rue des Larris.
  • Concernant les activités pour les jeunes, ainsi que la vie sociale et associative :
  • Cet été a été mis en service le terrain multisport dans le quartier de Sapicourt. Compte-tenu de son utilisation, nous pouvons dire qu’il répond tout à fait aux attentes des jeunes du village, et même de ceux des villages environnants. Nous avons obtenu un peu plus de 18 000 € de subventions sur un montant total de travaux de 66 000 €, soit 27 % de subventions cumulées de la part de la Région et du Département.
  • Toujours en 2018, nous avons organisé un premier repas des anciens, en commun avec la commune de Branscourt. Il s’est tenu chez nous le 3 février dernier. Ce repas qui remplace la remise d’un colis lors de la cérémonie des vœux, a connu un franc succès. Cette année, il est programmé à Branscourt le 2 février prochain.
  • Deux associations sont actives dans notre commune. Le Comité des Fêtes que vous connaissez bien, et que je remercie pour l’animation qu’il amène dans le village, et l’association théâtrale « Les Fourberies des Patelins », qui est une association qui fonctionne sur les trois villages de Branscourt, Courcelles-Sapicourt et Rosnay. Cette association théâtrale a été créée à la suite de la commémoration de la guerre 14/18, que nous avions organisée dans nos trois communes en 2016. Elle regroupe maintenant 54 adhérents. Je vous invite à vous rapprocher de Marie-Pierre MIGNON Présidente du Comité des Fêtes et de son équipe, qui sont preneuses de toutes les bonnes volontés, et de Jean MICHEL, membre des « Fourberies des Patelins ». Ils pourront vous donner plus précisions sur les activités de ces associations.
  • Concernant enfin les problèmes de ravinement dans les vignes :
  • Nous avons fait réaliser, avec là encore un financement de près de 80% de l’agence de l’eau, une étude hydraulique et à la parcelle de la zone viticole située près du cimetière, afin de trouver une solution aux problèmes de ravinements récurrents. Je rappelle qu’une réunion publique de présentation des résultats de l’étude se déroulera le mardi 29 janvier prochain à 18h00 ici même. Vous y êtes naturellement tous conviés. Le but de cette étude est de fournir les informations techniques et financières, permettant de favoriser la création d’une Association Syndicale Autorisée, pour l’entretien de cette zone viticole par les différents propriétaires concernés.

Voilà pour 2018. Je vais maintenant évoquer les principaux projets de 2019 :

  • Concernant la sécurité des piétons et des véhicules :
  • Le premier projet consiste en l’aménagement d’un trottoir aux normes, depuis l’entrée du futur lotissement des Larris à l’entrée du village en venant de Rosnay, jusqu’au stop de la rue de Bury. Ce projet sera programmé en fonction des subventions que nous pourrons obtenir, car les trottoirs situés le long des voies départementales ne sont pas à la charge du Grand-Reims, ni du département, mais à celle des communes. Nous avons toutefois déjà obtenu du Grand-Reims une subvention de 21 000 euros. J’en remercie Madame la Présidente. Nous attendons le montant de la subvention de la DETR que j’espère être de l’ordre de 20 à 30% du montant du projet. Le Département devrait également subventionner les travaux à hauteur de 20%.
  • Au cours du même chantier, il est prévu la réalisation d’un plateau surélevé destiné à faire ralentir les véhicules, et à permettre l’accès en sécurité à la zone des Larris depuis Rosnay, sans traverser le village. Ce à quoi nous tenions tout particulièrement.
  • Concernant la voirie et les réseaux :
  • En 2019 également, vont démarrer les travaux de réfection des chaussées des rues de l’Eglise, du Lavoir, des Favières et Gerbault, avec enfouissement des réseaux électriques et du téléphone. Les canalisations devenues fragiles du réseau d’eau potable seront également remplacées, et l’éclairage public sera mis à neuf. Ces travaux seront à la charge de la Communauté Urbaine du Grand-Reims. Leur réalisation sera étalée sur les années 2019 et 2020, mais leur programmation exacte se discute toujours.

– Concernant la fibre optique :

  • Je ne serais bien sûr pas complet, si je ne vous parlais pas de cette fibre optique tant attendue par beaucoup d’entre nous, compte-tenu du niveau du débit Internet dans notre commune, et des pannes assez fréquentes et quelquefois longues, constatées chez certains abonnés ! Malheureusement, je n’ai rien de nouveau à ce sujet depuis l’information que j’ai passée dans le bulletin d’information communale d’octobre dernier. Comme je vous l’ai annoncé, nous sommes théoriquement classés en commune prioritaire. Et il m’a été promis que les travaux démarreraient au plus tard entre août 2019 et août 2020. Compte-tenu de la durée prévisible des travaux, il devrait donc être possible de demander un raccordement à la fibre auprès d’un fournisseur d’accès Internet, au mieux en avril 2020, et au pire en avril 2021. A moins que nous ayons une bonne surprise, pas impossible … mais toutefois peu probable ! En attendant la fibre, j’essaye de faire en sorte qu’Orange entretienne correctement ses réseaux. Ça n’a pas été simple de trouver des interlocuteurs efficaces chez eux. Mais maintenant c’est fait, et Orange a identifié les problèmes qui viennent des câbles sous-terrains. C’est un premier pas. Je ne pense toutefois pas qu’Orange ait vraiment envie de faire de gros frais dans l’entretien du réseau filaire, qui ne sera plus utilisé à terme ! En bref, vivement la fibre !

Voilà ce que je tenais à vous dire cet après-midi.

L’année dernière, j’avais évoqué le grand changement qu’a constitué pour les communes comme la nôtre, la création de la Communauté Urbaine du Grand-Reims, le 1er janvier 2017. Cette création a entraîné le transfert de plusieurs compétences communales importantes à la Communauté Urbaine, dont en particulier la voirie, à l’exception des routes départementales. Cela avec de nombreux points positifs, même si quelques réglages restent toujours à opérer. Cette année, je vais laisser Catherine VAUTRIN vous en parler, elle le fera beaucoup mieux que moi !

Pour terminer, je vous souhaite une excellente année et une bonne santé. J’espère que cette année 2019 sera une année agréable pour vous tous et vos proches !

Les commentaires sont fermés.