Imprimer ce Page

– L’église de Courcelles-Sapicourt

Courcelles, depuis longtemps détachée de Rosnay (1), a perdu une superbe église et pensait sans doute gagner la chapelle du château en annexant le terroir du hameau de Sapicourt en 1891. Clocher(1)La guerre de 1914-1918 en a décidé autrement, car durant cette guerre l’édifice a été détruit. L’église tour, qui dresse aujourd’hui son haut clocher pointu ardoisé au bout d’une impasse, est une église de la reconstruction comme on dit pudiquement. Elle date des années 20, toutefois, son chœur plus ancien doit comprendre quelques éléments de la chapelle du château à présent disparu. Sa cloche unique, a été inaugurée le 11 novembre 1928.

A première vue, l’église Notre-Dame se présente comme une grande tour-porche carrée, soutenue par d’indispensables contreforts. C’est à peine si on distingue les bas côtés, et une tourelle en briques qui mène au clocher.

Au dessus du porche vouté de plein cintre, deux meurtrières étroites, un oculus et deux baies munies d’abats sons, s’élancent vers le coq perché en haut du clocher.

Le pignon de la façade orientale est haut, avec une seule baie étroite de plein cintre. Il y en a deux sur la droite. De chaque côté de la haute nef par contre, l’architecte a disposé trois paires de fenêtres de plein cintre également, auxquelles vient s’ajouter trois baies Interieur eglise courcellessur chaque bas-côté. L’intérieur de l’église est ainsi très lumineux.

Derrière un autel de bois, on trouve un bel autel en pierre décoré de colonnes à fleurs. On peut également voir de jolis fonts baptismaux en pierre de forme cubique aux arrêtes vives.

(1) Avant la fusion entre les villages de Courcelles et de Sapicourt le 5 novembre 1891, Courcelles s’appelait : Courcelles-lès-Rosnay. C’est sans doute pourquoi l’auteur de cet article a pu penser que le village de Courcelles était lié à Rosnay, ce qui n’était pas le cas. Par contre, il est vrai que Courcelles-lès-Rosnay faisait partie de la paroisse de Rosnay. Sapicourt faisait partie de la paroisse de Branscourt.

  (D’après une série de parutions en 1996 dans l’Union).

Différents éléments recueillis par ailleurs :

L’église a été restaurée en 2003-2004. Un nouveau Coq a été mis en place au sommet du clocher le 7/01/2006 lors de la réfection de la toiture du clocher, détériorée après un coup de foudre.

eglise et chateau avant destruction (Copier)Sur la photo ci-contre prise d’avion, on distingue l’église et le château de Sapicourt avant les destructions de la première guerre mondiale. Le clocher est de forme différente de l’actuel. Il est disposé, sur la photo, au dessus du chœur de l’église. On aperçoit aussi la ferme du château, ainsi que la maison toujours située à l’angle du chemin du Mont d’Or. Un porche a depuis été ajouté à cette maison. On devine un tout petit bout de l’orangerie. (Vous pouvez cliquer sur la photo pour l’agrandir).

Le chœur de l’église Notre-Dame daterait du 13ème siècle. Au cours du temps sont venus s’ajouter la nef, puis le clocher et la sacristie vers les années 1900.

Pendant lecp13 (Copier) guerre 1914/1918, le château et l’église ont servi d’hôpital dans lequel a notamment exercé Georges DUHAMEL, médecin et écrivain, puis futur secrétaire perpétuel de l’Académie Française de 1942 à 1946. L’église a été très fortement endommagée à la fin de la guerre 1914/1918, et reconstruite dans les années 1920.

La cloche actuelle de l’église a été offerte par Madame veuve GERBAULT. Elle remplace l’ancienne cloche qui était cassée. Elle a couté 10 000 francs, et son poids est de 275 kg. Elle a été installée par  l’entreprise « Armand BLANCHET – Ingénieur des Arts et Manufactures à Paris », et baptisée le 11 novembre 1928 par l’Abbé FREISS. Elle a eu comme marraine Mademoiselle Laure LAINE, Cde clocheet comme parrain le Docteur LULING.

Cliquer sur la vignette ci-contre pour visualiser le bon de commande de la cloche, daté du 10/08/1927.

Lien Permanent pour cet article : http://www.courcelles-sapicourt.fr/visiter-la-region/les-eglises-rurales-du-secteur/leglise-de-courcelles-sapicourt/